Je m’appelle Elodie, j’ai 17 ans et ça fait un peu plus de 7 mois que je suis partie pour un programme scolaire d’un an au Japon avec AFS.

Une particularité d’un programme au Japon est qu’il faut partir au milieu du cursus scolaire, donc je ferai ma rhéto lorsque je rentrerais, mais ce n’est pas vraiment un problème.

J’ai toujours voulu partir au Japon. D’abord je m’intéressais aux mangas, puis ensuite à la culture, totalement différente de la nôtre et à la vie japonaise. J’ai fini par souhaiter devenir traductrice et je pense qu’une immersion totale dans le pays est le meilleur moyen d’apprendre une langue. Mes parents ont tout de suite accepté mon idée de partir avec AFS, même si c’était dur pour eux de me voir partir un an, pareil pour mes proches.

L’année scolaire commence en avril, donc je suis arrivée en moitié d’année scolaire. Au depart c’était difficile de suivre les cours mais on s’y habitue. J’ai aussi cours les samedis mais tout dépends des écoles. Au Japon, après les cours, il y a des clubs. Moi j’ai intégré un club de chant, et c’est là que je me suis fait la plupart de mes amis. Je me suis aussi fait des connaissances  dans les autres étudiants d’échanges étrangers et j’en découvre beaucoup sur les autres pays et cultures.

 

En ce qui concerne ma famille d’accueil, j’ai changé deux fois. Les parents de la première étaient forts occupés donc n’avaient pas beaucoup de temps pour moi et la deuxième famille était temporaire le temps qu’on en trouve une définitive. Je suis maintenant dans la famille de mon ancienne conseillère et ils sont vraiment sympas avec moi, j’adore cette famille.

 

Je retirerai de ce voyage beaucoup de choses, non seulement une nouvelle langue, mais aussi la découverte d’autres cultures, d’un autre mode de vie et la connaissance de personnes formidables, pas seulement japonaises, et qui vont me manquer très fort lorsque je serais rentrée.